Quand à Athènes on vous parle dans la rue, le bus, les magasins de n'importe quoi et sous n'importe quel prétexte, quant tout est sujet à conversation avec rires, cris, compassion, intérêt; à Paris on sent une méfiance et un retrait général, voire souvent de l'agressivité. Je ne peux pas dire que je ne le savais pas mais, de retour de Grèce, c'est dur dur... Les codes sont différents.

Pour entamer une conversation, il faut y aller avec douceur et moult politesses, inutiles avec les grecs. Car, à Paris, l'impatience peut vite monter en puissance jusqu'à l'agressivité, et souvent pour un rien... et l'incivilité prend le dessus.

Que dire de cette note scotchée dans la rue, à l'entrée d'un immeuble:

 

noteLPM

 

OK Médor aurait pu se soulager ailleurs mais bon... est-ce une raison pour devenir vulgaire et agressif?????????

J'aime bien celle-là aussi, une ardoise de brasserie qui veut tout dire:

cafe