Franchement comment les expats faisaient avant sans Internet? Ca devait être vraiment glauque de se couper du monde comme ca… L’isolement devait être terrible…

Perso, quand ma copine de New-York me manque trop, c’est pas au MacDo que je vais (on peut pas dire que le MacDo en Grèce soit un concept aussi développé que dans d’autres pays, les grecs aiment bien manger…grec !)…

On a développé tout un système de communication qui fait que, franchement, à part les coups chez Prune, on se parle autant qu’avant (quand on habitait à Paris) :

-          L’abonnement téléphonique via Internet qui fait qu’on ne paie pas sur les fixes = appel quotidien quand elle se réveille et que je prépare le diner… décalage horaire oblige

-          Le dieu Skype, parce que voir sa bouille, ca me booste toujours

-          Son disciple Facebook, pour les photos surtout

-          Europe 1 en direct à l’écoute pour partager les news de chez nous

-          Amazon pour se faire des cadeaux

-          Ce blog évidemment !

Alors dire qu’on se perd de vue quand on part à l’étranger, c’est vraiment que du pipeau !