poulet

Faut vraiment que j’arrête avec cette manie de vouloir toujours cuisiner français quand je reçois des grecs… C’est toujours une catastrophe et ça me met toujours le moral à zéro. Parce que déjà que j’ai du mérite juste de cuisiner ! Partant du fait qu’avant de venir en Grèce, le verbe cuisiner ne faisait pas partie de mon vocabulaire et qu’un paquet de Pépito (raaaaaaaaaaaaaa les Pépito !!!!!!) devant la télé faisait l’affaire pour le diner quand je rentrais tard du boulot, je me considère déjà balèze de m’être mise aux fourneaux depuis… Forcement une famille ça change la donne…

Bon bref, hier je reçois pour le déjeuner des grecs de chez grecs, des vrais de vrais, 100% grecs… Une invitation à rendre…

Menu vite fait : crudités diverses en entrée, mon FAAAAAAAAAAAMEUX poulet aux pruneaux (oui maaaaadame, 1h30 de préparation/cuisson, c’est moa qui l’ai fait !!!!!!!!) accompagné de pâtes fromage râpé, plateau de fromages/salade (incontournable, VIVE LA FRANCE !!!!!!!!) et mon éternel gâteau au chocolat de ma grand-mère (celui-là faut vraiment que j’arrête…) accompagné de petits courabiers (pâtisseries grecques à tomber sucre/amandes, etc.) parce que je me suis déjà fait avoir une fois (voir post du 19/05/09).

Les courses d’abord. Je vais dans mon petit supermarché grec du coin (qui n’a de super que son nom, il faut bien le dire…) au rayon boucherie et je demande 3 petits poulets… Bide… Moment de solitude… Le boucher me regarde comme si j’étais une débile profonde…  « Comment ça des PETITS poulets ??????????????????? Comment un poulet peut être petit ???????????????? Tous les poulets sont pareils. Vous voulez des dgdfdhnek (je comprends pas ce qu’il dit…) ? Ceux qui volent ? » Heu… des poulets qui volent… ? Je sais pas… Ca vole un poulet ? Ca vole pas un poulet ! Dans le doute je lui prends 2 poulets « normaux », qui volent pas…hein… ça fera l’affaire… Un peu énervée quand même, je vais faire la queue pour choisir mes fromages, superbe camembert et belle tranche de roquefort et là j’entends une p’tite voix dédaigneuse dans mon dos « Pffffffffff… Regarde ce qu’ils mangent ceux-là », je fusille mamie du regard, parfois je préférerais ne pas comprendre le grec…

Et tout ça pour QUOI ??????? Les crudités ont été mangées, les pruneaux consciencieusement mis de côté dans chaque assiette (trop exotique ?), roquefort et camembert intacts et, une fois de plus, mon gâteau à peine entamé mais les courabiers partis.

Aaaaaaaaaaaaargh ! Qui peut m’envoyer une recette facile de moussaka parce que la prochaine fois, c’est moussaka/salade !!!!!!!!!!!!!!!!!!